Crapauducs

 

Les crapauducs du lac de Kruth

Chaque année des dizaines de milliers de batraciens périssent sur les routes de France. Ils sortent de leurs retraites hivernales pour entamer leurs phases de reproduction et de migration. On estime que 20 % de la population de crapauds communs et 40 % des grenouilles rousses disparaissent ainsi chaque année. Afin de pallier à cette surmortalité, associations et autorités territoriales ont mis en place des alternatives comme, par exemple, les crapauducs.

En 1983 le premier crapauduc de France a été réalisé au lac de Kruth.Ce dispositif permet aux batraciens de franchir la route en toute sécurité,lors de leurs migrations saisonnières.Il font partie de la famille des corridors biologiques artificiels ou écoducs et participent au remaillage écologique du territoire.

Ce tuyau fait partie d'un dispositif complexe. Il est utilisé par les batraciens pour effectuer leurs déplacements entre les forêts alentours et la zone amont du lac,leur lieu de reproduction privilégié. Ce dispositif est aussi emprunté par les réptiles,petits mammifères,et invertébrés.

                     Un crapauducs du lac de kruth-wildenstein 

                                                          Un crapauduc du lac de kruh-wildenstein

 

Information sur les crapauds du lac